Historique

24H - Edition 2014 - "Les 24H, c'est le Pérou"voir les résultats...

Présentation du Projet "Les 24H, c'est le Pérou" - ASBL ACDA :


« Le Pérou est un pays de 30.376.000 d’habitants. Long de 2.300 km et d’une superficie 42 fois supérieure à celle de la Belgique, il se divise en trois zones naturelles : la " Costa", le long de l’Océan Pacifique où vit 70% de la population, la " Sierra" avec la cordillère des Andes, une chaîne de montagnes qui s’élève jusqu’à 6.768m, et la "Selva", la forêt amazonienne avec 60 % du territoire et moins de 10 % de la population.

Ce pays manque d’infrastructures routières vers les villages reculés des Andes où vivent des populations très pauvres. L’accès à l’eau potable n’est pas assuré et encore moins les services d’hygiène et l’électricité !

L’Etat péruvien délègue aux régions le soin de pourvoir aux besoins primaires en rétrocédant une partie des taxes minières aux municipalités. A charge pour elles de les utiliser au mieux pour la collectivité. Mais les villageois, principalement des agriculteurs, n’ont pas les capacités d’introduire les projets associatifs qui utiliseraient cet argent et, dès lors, les fonds dorment….

A Chachas, district de 1.974 habitants, ACDA a déjà installé des potagers et une cantine populaire. Deux associations de femmes se sont formées. Avec elles, nous allons :
Installer et équiper un centre de collecte, de transformation et de commercialisation des cultures vivrières aux normes techniques péruviennes pour le développement de produits agroalimentaires.
Transformer des légumes, des céréales et des fèves, les emballer
Mettre en place un système de registre d'entrée et de sortie des produits.
Former des personnes à la rédaction, réalisation, suivi de projets.

Le projet des 24h de Mouscron permettra de procéder à ces formations et d’installer:
Des réservoirs d’eau
Une machine pour griller les grains
Un atelier de nettoyage et d’emballage des légumes
Des tentes et tables de marché

Cette unité de transformation leur permettra d’accéder à un marché régional afin de rehausser le niveau de vie et d’offrir aux enfants un accès à l’éducation.

Avec les coureurs, nous pensons aller un pas plus loin et former ces femmes pour qu’elles puissent présenter elles-mêmes leurs projets auprès des municipalités et des régions.





Les 24H. en course libre reversent au Projet «Les 24H c’est pas le Pérou!»

50 cents par tickets de concert du vendredi 26/09
5€ par équipe inscrite aux 24H. en course libre
2€ par équipe d’enfants inscrite aux 60 minutes en course libre
2.50€ par équipe inscrite aux 4H. en course libre pour Ados
8 cents par boisson consommée au cours du week-end
10% sur toute nourriture vendue par les mouvements associatifs


Années précédentes