Historique

24H - Edition 2016 - "Ramasse tes sandales et marche pour le Népal !"



Présentation du Projet de "Des briques pour le village de Krishna" :


Le projet de l’édition 2016 des 24H00 est né d’un voyage, d’une rencontre entre 2 mouscronnois et un homme, un village, un pays et d’un séisme qui a fait trembler la terre et secoué les cœurs.



Le pays: le Népal, à 7000 km de la Belgique qu’on pourrait y loger 5 fois, 30 millions d’habitants dont 87% de population rurale, et bien sûr, l’Himalaya qui attire des milliers de trekkers…


Le village: Gairimudi, situé à l’est du pays, à une altitude de 1474 mètres, à 80 km de la capitale Katmandu, soit … 5 heures de route! Des maisons, un dispensaire, une école primaire…


L’homme: Krishna Ghising, jeune villageois de Gairimudi et guide himalayen. Fin 2014, c’est Krishna qui guide les 2 trekkers mouscronnois et une amitié profonde nait aussitôt entre eux. Krishna adore le français et le parle bien. En janvier 2015, Krishna vient en Belgique, séjourne entre autres à Mouscron et est adopté immédiatement par tous ceux qui le rencontrent tant sa gentillesse, sa joie de vivre et son envie de rencontres rayonnent.



Le séisme: 25 avril 2015, un tremblement de terre de magnitude 7.8 secoue le Népal. Plus de 8000 morts et des milliers de blessés… 12 mai 2015, une réplique, 7.3 sur l’échelle de Richter, l’épicentre est tout proche de Gairimudi: Krishna et les habitants sont saufs mais le village est entièrement détruit... plus de maisons, ni de dispensaire, ni d’école …


Le tremblement de cœur: l’évidence s’impose auprès des amis de Krishna, il faut aider Gairimudi de toute urgence. Des repas, apéros, conférences organisés en Gaume, à Mouscron… permettent l’envoi d’argent pour fournir de la nourriture et acheter des matériaux pour au moins couvrir les maisons car la mousson est toute proche… L’argent arrive et les villageois, plutôt que de l’utiliser pour leur maison, choisissent ensemble de reconstruire d’abord l’école et le dispensaire… Tout le village s’y met et quelques classes surgissent parmi les décombres. Mais elles sont trop peu nombreuses, froides et surtout ne résisteront pas au prochain séisme, hélas probable… L’idée nait alors de soutenir la générosité des villageois.

 


Le projet Ramasse tes sandales et marche pour le Népal!


L’argent récolté permettra la construction d’une nouvelle école aux normes sismiques mais ne s’arrête pas là. Jusqu’ici, seuls les enfants de primaire sont scolarisés dans le village. Dès l’entrée en secondaire, les ados doivent partir vers Katmandu ou Pokhara, à plusieurs heures de route. Cela coûte cher et sépare les familles car souvent, un des parents quitte le village pour rester en ville avec les collégiens et tous ne se retrouvent que pour les vacances. Notre projet inclut la construction de classes supplémentaires pour que les élèves puissent suivre le cycle secondaire jusqu’à 16 ans à Gairimudi. Le gouvernement népalais fournit les professeurs si les bâtiments existent et d’autres associations envisagent de prendre la suite pour permettre la création d’un cycle secondaire supérieur. Notre projet permettra la scolarisation à Gairimudi de plus de 300 élèves.



Résultats des courses :


Années précédentes